Visite du château de Guédelon, en construction depuis 1997 selon les techniques du 13ème siècle

Catégories : Albums

2 commentaires

Barbara BECQUIOT · 10/01/2021 à 1:18

FB Barbara Thurman-Becquiot

Bonjour,
Américaine d’origine, faisant partie du groupe FB « ‘French Everything » et me rendant compte que bon nombre de mes compatriotes aux US croient ferme que Secrets of the Chateau est authentique alors qu’il s’agit d’un téléréalité où les travaux faits sur un château datant de 1860 sont, en fait, réalisés uniquement par les artisans, je voudrais savoir si vous me permettriez de me servir de votre vidéo, tout en indiquant votre nom comme réalisateur, afin de leur signaler l’existence de Gueldelon.

Depuis a retrait de l’Education Nationale en 2006, j’enseigne depuis de longues années chez les Compagnons du Devoir à Auxerre dans l’Yonne donc ayant pu, lors de maintes visites à Guédelon, aussi le faire en compagnie du Prévôt d’Auxerre, puis parler avec des Itinérants tailleurs de pierre à Auxerre, soyons honnêtes, les travaux ne se font selon les méthodes dites « traditionnelles » que devant les touristes et des moulages ainsi de marteaux pneumatiques sont utilisés afin de hâter l’évolution des travaux d’une année sur l’autre, en douce, hors saison.

Néanmoins, le résultat ainsi que les stands, les explications et les stages valent, je pense, la peine de se faire savoir tout en expliquant qu’il ne s’agit absolument pas de le confondre avec le château « aux secrets » dans l’émission, ni de supposer, ainsi que je l’ai observé par ailleurs sur Internet, qu’il s’agirait de Compagnons réalisant les travaux. La cathédrale de Notre Dame de Paris et Guédelon sont des univers à part.

Juste en passant, j’ai assisté au refus des administrateurs de Guédelon de permettre à de vrais Itinérants de chez Les Compagnons du Devoir, mais provenant de l’Allemagne, d’y faire une courte « stage » de quelques jours pendant l’hiver. La raison nous paraît, hélas, évidente.

Meilleurs vœux,
Barbara Becquiot

    Frédéric Beer · 10/01/2021 à 1:33

    Bonjour Barbara, très bonne année à vous et grand merci pour votre commentaire. Je vous ai répondu par courriel.

Laisser un commentaire

Avatar placeholder

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *