Miaou

Chatte au chaud en mon âme
Avec ton air de Dame ;
Le ronron apaisant,
Le pas indépendant,
Je savoure ta venue
Désinvolte et menue,
Tantôt bouillotte velue
Tantôt furie griffue ;
Ton beau regard azur,
Hors du temps hors des murs,
Se pose avec mystère
D’en haut sur le parterre ;
Tu sais te faire aimer,
Quand prendre et quand donner,
Alternant tout à tour
La patte et le velours.

© Frédéric Beer / Novembre 2010

Laisser un commentaire