Karaté

Elève de Shihan Guy Juille de 1989 à 2002, je vous présente ce qui a été ma pratique pendant plus de 12 ans.
Des événements majeurs, comme le stage d’été à Luxeuil-Les-Bains (Haute Saône), et un stage au Japon ponctuent l’entraînement hebdomadaire.

Ecusson shorin

Présentation

Shihan Guy Juille est titulaire du BEES 2eme degré, pratiquant le karaté-do depuis 1959, président du CNKT (Collège National de Karaté do Traditionnel).

Guy Juille

En 1997, Shihan Guy Juille a rencontré Maître Nakamura à Okinawa. Maître Yoshio Nakamura, 10eme DAN (83 ans) reste le dernier représentant du style Shorin Ryu et l’un des trois derniers grands maîtres d’Okinawa. Il a fondé le Shorin Ryu Enboukan, Enboukan signifiant « la maison de la pratique martiale en cercle ».
Le Shorin Ryu est un des derniers styles originaux d’Okinawa. Il appartient au patrimoine culturel de l’ancien royaume d’Okinawa, aujourd’hui province japonaise.
Les invasions successives de l’île d’Okinawa par les Chinois et les Japonais, ont contraint les insulaires à élaborer secrètement des techniques de défenses utilisant les armes naturelles (pied, poing, coude) et leurs outils de travail (fléau, bâton, nunchaku).
Le To-De, art du combat à mains nues et ancêtre du karaté-do, puise ses origines dans la pratique des moines Shaolin, en Chine. Le To-De est à l’origine du Shuri-te.
Le Ko-Budo, l’art des armes, est né d’une nécessité de se défendre contre l’envahisseur sans avoir l’air de posséder d’armes (celles-ci étant prohibées) en détournant un outil de sa fonction d’origine pour en faire une arme redoutable.
L’utilisation des armes faisait donc partie intégrante de la pratique martiale des Okinawaiens.

[nggallery id=17]

Stages

Venez lire mon petit mémoire sur le séminaire à Matsudo (Japon) du 17 Avril 1999 au 2 Mai 1999.
Un Stage d’été à Luxeuil-Les-Bains (Haute-Saône) chaque première semaine d’août avec hebergement à la maison St Colomban, ancienne abbaye.

Lexique

  • Shuri et Naha étaient deux villes d’Okinawa désormais englobées dans Naha, préfecture de l’île.
  • Shuri-te (poing de Shuri) était le style pratiqué à Shuri, tandis que Naha-te était pratiqué à Naha.
  • Shorin Ryu (en chinois « Shaolin », école de la petite forêt) est le nom générique du style Shuri-te.

Bibliographie

  • Histoire du Karaté-Do ~ Kenji Tokitsu ~ Edition SEM
  • La Pierre et Le Sabre (volume 1) & La Parfaite Lumière (volume 2) ~ Eiji Yoshikawa ~ J’ai lu
  • Le Clan des Otori ~ Lian Hearn

Laisser un commentaire